Publié le 15 Janvier 2017

Conscients que leur décision était susceptible d’être « incomprise », les juges du tribunal correctionnel de Paris ont longuement motivé la relaxe générale pour l’évasion fiscale du siècle . En 85 pages, le jugement se présente comme exclusivement fondé...

Lire la suite

Rédigé par Carnets de Justices

Publié dans #Jurisprudence, #audiences

Repost 0